En période de crise tout particulièrement, les appels d’offres officiels constituent souvent pour les entreprises le seul moyen sûr de remplir les carnets de commande. Il vaut souvent la peine pour les entreprises de jeter un coup d’œil au-delà des frontières nationales car l’Union européenne adjuge souvent des contrats dans toute l’Europe. Les marchés publics en Europe sont soumis au droit communautaire européen et contiennent une obligation de publication visant à promouvoir le libre-échange au sein de l’Union européenne. La Commission européenne est chargée de déterminer les seuils financiers à partir desquels des contrats doivent faire l’objet d’un appel d’offres au niveau européen. Ces appels d’offres sont rendus publics dans le supplément au Journal officiel de l’Union européenne et concernent un large éventail de secteurs : des artisans aux services informatiques en passant par la construction, l’aménagement paysager, la construction de ponts, les services de conception ou les prestations de nettoyage.
La valeur marchande des appels d’offre publics est énorme : l’UE lance chaque année des appels d’offres pour plus de 250 000 organismes publics. La valeur de ce marché pour les entreprises est donc évidente et la concurrence est forte. Pour avoir une chance de se voir attribuer le marché, une entreprise doit briller. Le contenu, le design, la structure et la langue doivent convaincre. Or, des économies sont encore trop souvent réalisées concernant ce dernier point. Il serait tout à fait fâcheux de confier une présentation étoffée de services et de calculs des coûts à un traducteur non professionnel. Les textes propres à un secteur nécessitent toujours de faire appel à des traducteurs spécialisés expérimentés et travaillant dans leur langue maternelle.
Les dommages causés par un dossier de candidature de mauvaise qualité sur le plan linguistique sont nettement supérieurs à l’investissement dans une agence de traduction qualitative. Par ailleurs, pour la traduction en anglais et dans la langue du pays concerné, les entreprises ne devraient pas attendre le dernier moment : les traductions urgentes sont bien sûr toujours possibles mais peuvent conduire à des variations de la qualité. Une agence de traduction dispose de nombreux processus de gestion de la qualité qui donnent les meilleurs résultats lorsque les traducteurs/traductrices, les chefs de projet et les correcteurs/correctrices peuvent faire leur travail de bout en bout dans des délais raisonnables.
Si vous envisagez de participer à des appels d’offres internationaux dans un avenir proche, nous vous recommandons de prévoir suffisamment de budget et surtout de temps pour la traduction. Vous augmenterez ainsi considérablement vos chances de remporter le marché.